L'Inde


Info utiles
Argent
Roupie
Décalage
été : +5h30

horaire
hiver : +5h30
Durée vol
8h30
Langue
Hindi,anglais
Vaccins
non
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Climat Inde

L’Inde étant un pays immense, son climat est très varié mais difficile à généralisé. On dénombre tout de même officiellement quatre saisons dans le pays, l’hiver qui se déroule de janvier à février, l’été de mars à mai, la mousson ou saison des pluies se tient de juin à septembre et enfin la période d’après mousson ou automne qui a lieu d’octobre à décembre.

Le climat dans le sud du pays est tropical. Il y fait toujours chaud et humide et les pluies peuvent être très importantes. Il peut en effet pleuvoir pendant 20 jours sans arrêt. En mai, les températures peuvent monter jusqu’à 40 °C, l’air est alors étouffant et difficilement supportable. La température la plus a été enregistrée en 1955, elle était de 50,6°C.

Au Nord, le climat est tempéré voir alpin dans la région de l’Himalaya.

Météo Inde: conseils sur les saisons

Si vous décidez de vous rendre dans le Nord du pays, préférez l’hiver et les mois d’octobre à février. Si vous partez marcher dans l’Himalaya, choisissez plutôt l’été, les températures sont plus agréables.

Si vous partez dans le Sud, il n’y a pas de meilleure période mais évitez les mois de la mousson qui se déroule de janvier à mars.
Si vous allez dans la région du Rajasthan, la meilleure période se situe entre octobre et décembre, les températures y sont plus douces qu’en été et qu’en hiver.

Y-a-t-il des risques climatiques ?

L’Inde se trouve dans une zone sismique, les tremblements de terre ne sont donc pas rares. Vous pouvez consulter le site du Ministère des affaires étrangères pour connaître l’attitude à suivre en cas de séisme. Vous pouvez aussi prendre contact avec votre ambassade afin de connaître les risques du moment.

Ces séismes peuvent aussi provoquer des raz-de-marée. Tout le monde garde en mémoire le terrible tsunami qui a eu lieu en décembre 2004 et qui a frappé l’Indonésie, le Sri Lanka et le sud de l’Inde. Aujourd’hui, le gouvernement s’est équipé afin de prévenir les éventuels risques. Ainsi, de nombreuses alertes au tsunami ont été lancées ces dernières années et ont permis d’éviter de nouveaux drames.

Des inondations dues à la mousson peuvent aussi être très importantes, surtout dans les zones rurales. Il est également possible d’avoir des glissements de terrain dans les régions montagneuses.

Taj Mahal à Âgrâ, Inde
Rechercher un vol
Un service Altavacances