L'Inde


Info utiles
Argent
Roupie
Décalage
été : +5h30

horaire
hiver : +5h30
Durée vol
8h30
Langue
Hindi,anglais
Vaccins
non
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Les autorités indiennes annulent un mariage entre deux enfants

Laxmi Sargara, 18 ans a été marié sans le savoir pendant dix-sept-ans à Rakesh, 20 ans alors qu’ils n’étaient que de très jeunes enfants, âgés respectivement de 1 et 3 ans. Un mariage arrangé par les familles qui a été déclaré nul par les autorités indiennes.

Les mariages d’enfants, un phénomène encore présent en Inde

Les mariages arrangés entre enfants sont légion courante dans les régions rurales de l’Inde, permettant ainsi aux familles d’améliorer le quotidien d’un point de vue financier grâce à la dot. Laxmi Sargara a été victime de ces procédés, maintenue dans l’ignorance pendant dix-sept ans, elle a découvert sur le tard que sa famille l’avait mariée dès son plus jeune âge à un certain Rakesh. La jeune femme s’est depuis battue pour obtenir l’annulation de cette union, les autorités acceptant sa requête selon les dispositions légales qui interdisent formellement le mariage d’enfants par les familles.

L’Inde combat les mariages d’enfants

Les autorités ont dans le collimateur les mariages d’enfants, une tradition qui se perpétue encore aujourd’hui, notamment dans les régions les plus reculés du pays. Laxmi Sargara devrait ouvrir une brèche juridique appréciable pour toutes celles qui souhaitent se sortir de ses unions arrangées. Malgré les lourdes pressions familiales, Laxmi a réussi à venir à bout de son combat pour l’annulation, démontrant que l’Inde est engagée dans la voie du progrès et du respect des droits des femmes. Les campagnes contre les mariages d’enfants battent leur plein avec un état bien décidé à y mettre définitivement fin sur le long terme.

Mots-clefs :

Taj Mahal à Âgrâ, Inde
Rechercher un vol
Un service Altavacances